Pompe à chaleur géothermique

Pompe à chaleur géothermique : le fonctionnement

La géothermie fait partie des trois sources d’énergie renouvelable les plus utilisées dans le pays. À la fois écologique et économique, la géothermie peut être utilisée au moyen d’une pompe à chaleur. Cette dernière est certainement l’une des solutions de chauffage écologique qui permet de bénéficier d’une climatisation réversible et aussi de produire de l’eau chaude sanitaire.

Si installer une pompe à chaleur géothermique vous intéresse, découvrez à travers cet article le principe de fonctionnement d’une telle installation.

Comprendre le principe d’une pompe à chaleur géothermique

L’énergie géothermique est une source d’énergie qui provient de la chaleur de la terre qui varie selon la profondeur de l’installation. Cette chaleur du sol va être exploitée pour produire de l’électricité et pour chauffer l’eau chaude. Dans le cadre d’une pompe à chaleur, ce sont les pompes géothermiques qui vont récupérer la chaleur et la distribuer dans tout l’habitat.

La géothermie est une technologie naturelle pour assurer le chauffage et la climatisation de la maison. Le système d’une pompe à chaleur géothermique est donc l’inverse du réfrigérateur. Ce dernier capte la chaleur pour la rejeter à l’extérieur et en diminuer le niveau à l’intérieur. La pompe à chaleur géothermique, quant à elle capte la chaleur à l’extérieur pour augmenter la température et la diffuser à l’intérieur du logement.

Ainsi, la pompe peut à la fois produire du froid en tant que climatiseur froid seul ou produire du chaud en tant que pompe à chaleur solaire ou même fonctionner dans les deux sens. Lorsque la géothermie est exploitée au moyen d’une pompe à chaleur et à usage particuliers, on parle de géothermie très basse énergie. On peut distinguer deux types de pompes à chaleur géothermiques : la PAC air/air et la PAC air/eau.

On parle de pompe à chaleur ou PAC air/air lorsque la chaleur est prélevée dans l’air et transférée directement dans l’air pour chauffer ou refroidir. Il s’agit d’une pompe à chaleur ou PAC air/eau lorsque la chaleur est prélevée dans l’air et transférée à un circuit d’eau pour alimenter des dispositifs tels qu’un plancher chauffant et/ou rafraîchissant.

Comment fonctionne une pompe à chaleur géothermique ?

Une pompe à chaleur géothermique est composée d’un circuit de captage formé de capteurs en sous-sol. Les capteurs peuvent être horizontaux et donc le circuit est constitué de tubes en boucle. Ces tubes seront enterrés en faible profondeur entre 0,60 et 1,20 mètre. La surface par contre doit représenter entre 1,5 à 2 fois la surface à chauffer. Le fluide frigorigène circule dans ces tubes et sa température va augmenter grâce à l’énergie captée.

Les capteurs verticaux quant à eux sont composés d’un circuit de 2 tubes de 75 mètres distants de 10 m et reliés entre eux pour former une boucle. Contrairement aux capteurs horizontaux, les capteurs verticaux nécessitent un forage en profondeur.

La pompe à chaleur en elle-même est composée d’un évaporateur qui va permettre l’évaporation du fluide frigorigène une fois qu’elle se sera transformée en gaz, d’un compresseur aspirant le fluide vaporisé et élevant ensuite la température, d’un condensateur qui fait revenir le fluide à l’état liquide ainsi qu’un détendeur qui abaisse la pression du liquide frigorigène.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Climatiseurs : Les différents emplacements possibles

L’efficacité du climatiseur dépend amplement de sa position dans la maison. S’il est bien placé, son fonctionnement sera optimal et il dépensera moins d’énergie. Néanmoins, la position du climatiseur repose sur le type d’appareil. Vous trouverez ici les détails concernant le meilleur emplacement pour le climatiseur. La mise en place de la climatisation L’installation du […]